Rechercher dans ce blog

Plus différent(e)s nous sommes, plus grandi(e)s nous le serons si nous l’acceptons…


Que celle-ci soit attractive, originale ou surprenante, la différence tend à l’exclusion. Néanmoins, même si la diversité à toujours été considérée comme faisant partie de ces quelques caractéristiques les plus réprouvées, de tels phénomènes accompagnés de certains points de vue de type qualitatifs mériteraient, tout de même d’être observés avec attention ; en effet, même si certain(e)s voient en ce genre de particularités l’existence de multiples conséquences (dégoût, rejet, intolérance voire abandon social) il serait donc question d’enrichissement personnel... Toutefois, savoir se faire aimer et/ou apprécier de tous relèverait par conséquent de la difficulté, voire de l’impossibilité. De plus et qui plus est, essayer de faire de ces quelques efforts d’adaptation une priorité ne suffirait pas plus que cela…


Ayant donc un rapport un peu plus direct aux conflits, la différence pourrait se montrer un temps soit peu beaucoup plus compliquée à vivre ; effectivement, il est qui plus est impossible de s’accepter ainsi tout en sachant se construire une image tellement semblable à celle d’individus dits « normalement fréquentables » Ainsi, être à l’opposé d’un tel conditionnement engendrerait un certain nombre de difficultés d’ordre social. De plus, l’utilisation de la méchanceté ainsi que de la cruauté  mettrait, principalement en avant ce sentiment d’infériorité, un sentiment qui, bien souvent pousserait bon nombre à prétendre, se sentir supérieur aux autres tout en s’affirmant bien plus confiant(e)s. 
En outre, la différence n’est pas ce que nous pourrions appeler plus à proprement parlé une fatalité, c’est une richesse offrant à un très grand nombre de ses détenteurs, bien plus de choses que ce que nous pourrions en penser.

L’isolement, l’une des nombreuses conséquences de l’ignorance

La diversité enrichit la vie en communauté ; en conséquence, un bon nombre d’existence serait certainement moins enrichissant si le tout serait à l’identique : se différencier les uns des autres deviendrait donc une chose bien trop compliquée à réaliser… De plus, l’ignorance conduit le plus généralement à l’isolement, ce qui engendrerait bien plus de troubles que la normale (stress, anxiété, angoisse, dépression…) Par conséquent, si aucune diversité n’existait, il serait donc impossible de comprendre l’être humain dans sa globalité ; de plus, la comparaison ne pourrait s’effectuer et l’identité ne serait que « chimère » La différence pousse l’individu a s’améliorer tant sur le plan relationnel, culturel et/ou professionnel ; enfant, le processus d’apprentissage passe en grande partie par l’imitation de l’autre ; et c’est donc en partie grâce à cela que se construit une personnalité aussi caractéristique.

1 commentaire:

  1. Cet article mérite d'être partagé le plus largement possible. Il faut aller vers l'autre, ne pas l'ignorer car la richesse vient de là.

    RépondreSupprimer